Le Top 10 des inventions romaines antiques !

Le Top 10 Inventions de la Rome antique

Les inventions ont défini les cultures à travers l’histoire et ont transformé la façon dont nous vivons nos vies. Il y avait trop pour inventer et découvrir le monde antique quand il s’agissait de rendre les choses les plus simples. La Rome antique est sans aucun doute l’une des civilisations inventives les plus populaires qui ont modifié la direction du progrès humain. Toutefois, à certains égards, les progrès réalisés à l’époque romaine ont été plus précis et ont permis d’améliorer les technologies existantes.

Voici un relevé des 10 principales innovations de la Rome antique qui ont contribué à des progrès significatifs en matière d’ingénierie et d’architecture, qui ont fait du peuple romain l’une des civilisations les plus puissantes de l’ère moderne.

10. Les arches

Bien que cette remarquable innovation architecturale ait précédé les premières années de la civilisation romaine, elle a constitué un mécanisme vital dans le paradigme général de l’architecture dès que les Romains l’ont adaptée à leurs conceptions. Les Romains ont d’abord découvert un moyen de placer un arc sur deux hauts piédestaux pour couvrir un chemin (et même, dans de nombreux cas, des autoroutes).

Ces arcs étaient des ouvrages d’ingénierie essentiels qui ont jeté les bases de nombreux points forts de la structure de la Rome antique. Ces arcs ont été construits sur plusieurs ponts : les aqueducs, les égouts, les amphithéâtres et le grand Colisée. Plus tard, au Moyen Âge, les arcs romains ont été utilisés pour construire certaines des plus belles cathédrales. C’était la seule façon connue de poser un toit sans poutres de soutien dans une maison.

9. Les villes en grille

Une fois de plus, les Romains n’ont pas été les premiers à établir des institutions et des villes basées sur un quadrillage et, depuis l’ancienne ville de l’Indus, Mahjong Daro, au Pakistan, on trouve le plus ancien plan de base en quadrillage. Cependant, les Romains qui ont adopté cette idée ont introduit une couche différente et l’ont rendue si large que les villes sur la grille sont devenues monnaie courante. Toute une grille romaine se distinguait par un rectangle ou un carré dont les rues étaient presque entièrement orthogonales.

A angle droit au milieu de la grille se croisent les deux grandes avenues, Cardo et Decumanus. Ce réseau était parfait pour organiser divers éléments communautaires tels que des logements, des théâtres et des magasins dans des blocs spécifiques. Les Romains ont inséré dans la grille de la ville de nombreux objets tels que des théâtres ouverts, des bains publics, des marchés et d’autres activités ludiques afin d’éviter que la ville ne soit un bloc unique. Puis, en établissant des camps coloniaux et militaires dans leur vaste empire, de la Grande-Bretagne aux pays d’Afrique du Nord, en Italie et dans la région de la Méditerranée orientale, ils ont normalisé ce modèle d’habitat.

8. Les égouts et l’assainissement

L’ancien Empire romain pouvait s’enorgueillir de posséder le plus haut degré d’assainissement et d’égouts modernes. Les Romains ont mis en place toute une série de bains publics, de latrines et d’interconnexions de conduites d’eaux usées qui les reliaient à un processus d’ingénierie compliqué et efficace. Les rues de Rome et des autres grandes villes longeaient un vaste réseau d’égouts et de drains. Une grande quantité d’eau était constamment déversée dans ces drains par les aqueducs romains et les eaux de ruissellement des cours d’eau voisins.

La chasse d’eau consistait ensuite à jeter tous les déchets dans le fleuve suivant (normalement le Tibre), ce qui ne semble pas être le choix idéal pour la santé mais était beaucoup plus sûr que de garder les eaux usées dans les rues. Chez les Romains de l’Antiquité, la majorité des maisons de la ville étaient également associées à des caniveaux fermés et à des tuyaux de drainage. Leur infrastructure d’assainissement et de drainage faisait des anciens Romains un précurseur des activités d’assainissement modernes dans le monde entier.

7. Les routes et autoroutes

L’un des facteurs clés de la gestion impeccable et efficace d’un empire aussi vaste dans la Rome antique a été la construction de l’un des réseaux routiers les plus avancés de l’ère antique. L’État romain, qui s’étendait sur le territoire de l’Empire romain, puis de l’Empire romain, était influencé de manière déterminante par les routes et autoroutes romaines.

En 700 ans, ils ont construit quelque 55 000 miles de routes pavées à travers le Moyen-Âge et l’Europe, assurant ainsi le transport rapide et efficace des fournitures, des troupes et des renseignements à travers l’ensemble de l’Empire. Les routes romaines traversaient généralement la campagne en ligne droite, rendant les déplacements rapides et efficaces. Ces routes qualifiées étaient facilement navigables, et les Romains ont d’abord utilisé des panneaux et des marques routières. Ils étaient très rapides à suivre. Ils prévoyaient également une pluralité de routes bien protégées et réglementées.

6. Les aqueducs

À l’époque de la République et de l’Empire romains, les Romains disposaient de plusieurs installations qui n’avaient pas été perfectionnées : construire des aqueducs pour transporter l’eau des rivières, des sources et des réservoirs aurait été impossible. Le premier aqueduc romain a été construit vers 312 avant J.-C. et, à partir de ce moment-là, il a commencé à alimenter le centre de la ville avec le flux d’eau descendant.

L’ensemble du réseau d’approvisionnement en eau était basé sur diverses conditions et sur l’utilisation de la gravité pour assurer un débit régulier. Lorsque l’eau entrait dans les grandes villes, comme Rome, elle comprenait d’énormes réservoirs. Les piscines municipales, les fontaines, les toilettes et les villas résidentielles puisaient dans le réseau d’eau. En tant que l’un des modèles les plus évidents de l’ancienne infrastructure hydraulique, l’aqueduc est un véritable monument de l’architecture et de l’invention romaines.

5. Les chiffres romains

Les chiffres romains sont nés dans la Rome antique, comme leur nom l’indique déjà. La première utilisation de ces chiffres remonte à une période comprise entre 900 et 800 avant J.-C. et constitue l’un des systèmes de numération les plus courants aujourd’hui. Les méthodes de comptage actuelles n’étaient alors pas en mesure de répondre au besoin de calculs toujours plus compliqués. Pour fournir un système de comptage standard, on a créé les chiffres romains, qui peuvent être utilisés efficacement dans la correspondance et le commerce.

Toutefois, ces chiffres romains étaient caractérisés par des défauts tels que l’absence du chiffre zéro et l’incapacité à quantifier les fractions. Cependant, même après l’effondrement de l’Empire romain, ces chiffres ont survécu. Leur utilisation révèle aujourd’hui le long héritage de cette ancienne notation numérique dans les films, les romans et de nombreux autres domaines grand public et culturels.

4. Les outils et techniques chirurgicaux

Divers instruments et techniques chirurgicaux ont été inventés dans les romans antiques, ce qui a conduit à de nouveaux progrès en médecine et en chirurgie. La scène médicale de Rome a été fortement influencée par les progrès de la chirurgie chez les Grecs anciens. Dans la Rome antique, les médecins utilisaient tous les instruments existants, mais ils ont également créé de nombreux nouveaux instruments et inventé des méthodes, notamment la césarienne. Mais c’est en faisant de la médecine de campagne une préoccupation majeure qu’ils ont fait le plus grand saut opérationnel sur le terrain des combats.

Sous le règne d’Auguste, un corps de santé militaire a été créé pour aider les soldats blessés au combat. Les Romains ont perfectionné les progrès de la médecine et ont ainsi sauvé des milliers de vies pour éviter la perte immédiate de sang. Ils ont inventé des instruments tels que les scalps en bronze, les crochets obstétriques, les forets à os, les forceps et le spéculum vaginal au nom plutôt effrayant. Les Romains sont souvent accrédités comme les pionniers de la chirurgie antiseptique car ils nettoyaient les instruments chirurgicaux dans de l’eau chaude avant l’intervention.

3. Le calendrier julien

Lorsque les Romains étaient la plus grande des civilisations du monde occidental antique, ils ont compris les complexités qui pouvaient s’étendre à l’ensemble de l’Empire en tenant un calendrier régulier. Il n’était pas utile d’ajouter des mois dont le nombre de jours était inconnu en raison d’une superstition dominante. Le calendrier était finalement trop éloigné d’un horaire quotidien lorsque Jules César introduisit une nouvelle réforme, qui en fit la base du calendrier d’une année solaire.

Il a également introduit les 12 mois de l’année. Le calendrier a été nommé d’après Jules César, et certaines églises orthodoxes orientales l’utilisent encore aujourd’hui pour quantifier leurs vacances. Bien que le calendrier julien ait été une invention presque parfaite, il a mal calculé l’année solaire d’environ 11,5 minutes. Le calendrier grégorien, qui s’est largement inspiré du modèle julien, a finalement été créé et adopté en 1582 après J.-C.

2. Les journaux

L’histoire est pleine d’autocrates qui avaient recours à des déclarations officielles et à des innovations pour tenir le peuple en respect. Rome a été le premier empire à créer une structure complexe de rapports écrits, rapportés sous le nom d'”événements quotidiens” dans l’Acta Diurna. Le gouvernement publiait régulièrement ces bulletins manuscrits dans le Forum romain de l’an 59 à environ 222 de notre ère. La plupart des Acta Diurna couvraient les nouvelles politiques, les procédures, les camps militaires, les exécutions, les grandes controverses et les sujets connexes.

Les Romains publiaient également l’Act Senate, qui relatait les débats du Sénat romain. Pourtant, ce type de journal restait hors de portée du public jusqu’à ce que Jules César le mette à la disposition de tous dans le cadre de ses célèbres réformes. Lorsque les premiers journaux sont apparus en Europe, ils n’ont peut-être pas eu d’impact sur l’Acta Diurna, mais ces couvertures de l’actualité ont été les mineurs de l’histoire de la publication de l’information.

1. Le béton

Les Romains de l’Antiquité étaient très compétents pour construire rapidement de nouveaux bâtiments tout en préservant leur intégrité structurelle. Le béton innovant utilisé par les Romains a permis de créer des bâtiments impeccables et durables qui ont joué un rôle important dans l’accession de la Rome antique à l’architecture. Les chercheurs qui ont examiné de près sa composition l’ont jugé supérieur au béton contemporain et beaucoup plus écologique.

Le morceau de pavement sur lequel ils ont effectué des tests avait été immergé dans la Méditerranée pendant plus de 2 000 ans. Cette analyse du béton a montré qu’il s’agissait d’un matériau de construction incroyablement solide et qu’il différait grandement du béton que nous utilisons actuellement. Les Romains mélangent leur ciment avec une roche volcanique communément appelée “tuf” pour empêcher toute dégradation chimique du béton obtenu. Il n’est pas surprenant que de nombreuses institutions romaines anciennes, comme le Panthéon, le Colisée et le Forum romain, existent depuis plus de deux millénaires.

Conclusion

Grâce aux découvertes et aux innovations énumérées précédemment, il est juste de dire que les Romains sont sortis de l’ombre géante des Grecs anciens. Les Romains de l’Antiquité ont réussi à créer et à innover pour devenir l’une des principales civilisations de l’ancien monde, qu’il s’agisse d’ouvrages d’ingénierie tels que les aqueducs et les arches ou du béton, d’une stabilité étonnante, qui a résisté à l’épreuve du temps. Bien qu’une grande partie de ses innovations aient été négligées face aux progrès techniques contemporains bien supérieurs, ses inventions ont inspiré les cultures à introduire de nouvelles méthodes pour gouverner, vivre et appréhender l’environnement.

Voir aussi

Top 10 raisons pour lesquelles vous devez arrêter immédiatement de regarder la télévision

Les 10 meilleurs pays pour vivre en 2021 (classement des pays) !

Top 10 des plus belles plages du monde

By Christian Williams
No widgets found. Go to Widget page and add the widget in Offcanvas Sidebar Widget Area.